Infos pratiques pour préparer votre voyage

Voyager dans le trapèze des mascareignes nécessite quelques précautions. Quels types de vêtements glisser dans sa valise ? Faut-il prévoir d’autres équipements spécifiques ? Y-a-t-il des vaccins à prévoir ? Comment s’y rendre ? On vous dit tout pour préparer votre futur séjour au paradis.

Quel temps fait-il ?

La meilleure période pour visiter la Réunion est l’hiver austral, de juin à septembre et de mai à octobre. Les faibles précipitations et les températures douces rendront votre séjour très agréable. L’altitude peut rendre le climat un peu frais en juillet et août.

L’île Maurice a un climat clément toute l’année, cependant attention aux cyclones de janvier à mars. Les amateurs de surf et planche à voile apprécieront les mois de juin à août. 

Les Seychelles, comme une majorité des îles du trapèze, jouissent d’un climat tropical avec une saisons sèche et une saison des pluies peu marquée. Les températures annuelles sont comprises entre les 25°C à 30°C, ce qui rendra votre séjour idyllique peu importe la période à laquelle vous partez. Pour mettre toutes les chances de votre côté, les mois de transition (fin avril-fin juin et mi-septembre à mi novembre) sont souvent les plus ensoleillés et les moins venteux.

Aux Comores, le climat est également tropical, avec une saison chaude et pluvieuse de décembre à avril (environ 27°C quotidiens) et une saison plutôt fraîche et sèche de mai à novembre (23°C environ) dans laquelle les alizés du sud-est prédominent. 

La meilleure période pour partir à Mayotte est la saison sèche (mai-octobre). Entre novembre et avril, le climat est plus chaud et il y a plus de précipitations et de vent.

Le climat à Madagascar est très différent sur la grande île. Pour visiter la côte Est, privilégiez les mois de mai, septembre, octobre et novembre. La température avoisine les 30°C avec un temps sec et ensoleillé.De décembre à avril, les pluies sont plus fréquentes sur l’île.

Comment se rendre dans le trapèze ?

Pas de surprise, l’avion est le moyen de transport privilégié pour vous rendre dans le trapèze des mascareignes ! Et bonne nouvelle, les îles des mascareignes occupent une superficie de 4400 km2… C’est grand, mais toutes les îles étant bien équipées d’un aéroport, avec un peu d’organisation, vous pouvez prévoir un tour des îles en une seule fois ! 

Pour entrer dans la plupart des îles du trapèze des mascareignes, un simple passeport biométrique suffit. 

Pour voyager à Madagascar, vous devez vous assurer que votre passeport est encore valable 6 mois après votre date de retour. 

Cependant, l’accès aux Comores est soumis à l’obtention d’un visa délivré à l’arrivée à l’aéroport de Moroni (environ 30 euros). Pour établir ce visa, les ressortissants français en séjour touristique doivent être munis d’un billet retour, d’un viatique de 30 euros/jour et de l’adresse du lieu de séjour.

Vaccins et santé

Pour voyager aux Comores, aucun vaccin n’est exigé, cependant les vaccins DTCP & contre l’Hépatite A & B sont très recommandés. Les vaccins contre la Rage et la Typhoïde sont conseillés.

Pour voyager à Madagascar, plusieurs vaccins sont conseillés :

  • Le vaccin contre la fièvre jaune (obligatoire si vous voyagez en afrique noire continentale avant ou après votre séjour à Madagascar) ;
  • Les vaccins DTCP habituels ;
  • L’hépatite A & B ;
  • La fièvre typhoïde ;
  • La rage pour les séjours longs et en zone reculée ;
  • Le choléra.

A noter également qu’un traitement antipaludique est obligatoire.

Les conditions sanitaires sont bonnes aux Seychelles : pas de maladies tropicales ni de paludisme recensés. Il est cependant conseillé d’être à jour sur ses vaccins classiques (DTCP, ROR). L’hépatite A & B est conseillé.

Pour voyager à Maurice et la Réunion, les vaccins classiques seuls sont recommandés.

Sources : 


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *