Un havre de paix en pleine nature

Le tourisme représente en moyenne près de 30% du PIB des Seychelles. L’archipel accueillait, en 2019, 384 000 touristes, soit 4 fois plus que la population de l’archipel. Très impactées par la crise du COVID-19, les Seychelles devraient enregistrer une baisse de 15,9% de son PIB en 2020. Ensemble, relançons l’économie de ce petit paradis.

Faune et flore remarquables de l’archipel

Peu importe l’île des Seychelles que vous choisirez, vous serez à coup sûr dépaysés. Les Seychelles, c’est plus de 400 km2 de verdure et de faune sauvage. Autrefois surnommée le royaume des Tortues, l’archipel regorge de merveilles naturelles qu’il faut cependant préserver. De nombreuses mesures visent à limiter l’impact de l’Homme sur ce joyau de l’Océan Indien et faire perdurer la diversité au sein du pays.

Les tortues des Seychelles. Présentes depuis 180 millions d’années, avant même la formation de l’archipel des Seychelles, elles vivent en moyenne 150 ans. La célèbre Esmeralda serait née en 1771 et comptabilise donc près de 250 ans ! Plus grosse tortue terrestre connue à ce jour, la tortue des Seychelles peut mesurer jusqu’à 1,2 mètres et peser jusqu’à 300 kg. La tortue géante des Galapagos n’a qu’à bien se tenir ! 

Île aux oiseaux. L’île aux Oiseaux ou “Bird Island” est une zone protégée, refuge de nombreuses espèces rares d’oiseaux de mer et de tortues des Seychelles. Sur cette minuscule île de 1,5 km de long sur 0,5 km de large, près de 112 espèces y ont été aperçues ! Pour des questions de biodiversité, seuls quelques bungalows permettent à des visiteurs privilégiés d’admirer ce spectacle époustouflant. Pour être sûr d’y observer un maximum d’espèces, rendez-vous sur Bird Island entre mai et septembre, période de ponte des oeufs. Bordée par une immense plage de sable fin, l’île offre également de nombreuses activités nautiques et marines : les fonds marins des Seychelles valent le détour !

Les cocos de mer. Ces palmiers typiques des Seychelles produisent la graine la plus grosse du monde : le coco-fesse. Très prisés des touristes, la graine peut se vendre de 300€ (noix vidée et polie) à 9000€. Aujourd’hui plus que 27 000 dans le monde entier, l’IUCN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) a placé le coco-de-mer sur liste rouge des espèces « en danger ». En effet, si l’espèce peut vivre jusqu’à 350 ans, elle met 25 ans à atteindre l’âge de reproduction.

Réserves naturelles. L’archipel des Seychelles abrite de nombreux parcs nationaux et réserves naturelles, la majorité d’entre elles se trouvant sur les îles de Pralin et Mahé. C’est le cas du Parc National du Morne Seychellois ou de la Vallée de Mai, inscrite au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Si vous êtes sur l’île de Mahé, vous aurez également la chance de découvrir le Chemin Sans Souci, une route sineuse permettant de nouvelles découvertes naturelles. Si vous envisagez d’emprunter ce fameux itinéraire, ce petit guide des trésors de Sans Souci vous aidera. Sachez également qu’au large, dauphins et cachalots ont élu domicile et accompagnent régulièrement les bateaux lors de leurs virées en mer. Un parc national marin a été créé afin de préserver ces espèces et assurer leur reproduction.

Les Seychelles : Luxe et farniente au coeur de l’Océan

Dans ce petit paradis tropical que constitue l’archipel, vous ne manquerez de rien. Le luxe fait partie intégrante des Seychelles. Les établissements de grand standing font d’ailleurs vite monter la facture : c’est le prix à payer pour un voyage inoubliable. 

Des plages de sable blanc à perte de vue. Rien que sur l’île de Mahé, on dénombre pas moins de 65 plages paradisiaques aux eaux translucides. Aux Seychelles, les plages sont d’une propreté exceptionnelle : en 2019 près de 80 plages étaient référencées “White Flag”, un symbole international certifiant les zones dénuées de toute sorte de pollution. C’est le pays comptant le plus de plages certifiées. L’accès à certaines zones est d’ailleurs strictement réglementé.

Des hôtels aux prestations haut de gamme. Vous pourrez opter pour des guesthouses, plus typiques, ou des hôtels et resorts de luxe au bord des plus beaux paysages de l’archipel. Suites avec jardins, piscines privées, douches extérieures… Les hôtels rivalisent d’infrastructures pour séduire les touristes. La majorité des établissements disposent de restaurants dans lesquels vous pourrez vous régaler avec les spécialités Seychelloises. Au menu : cari coco, cari de roussette, poissons grillés, manioc, patate douce et fruits fraîchement cueillis !

Des activités pour tous les goûts. Emblématique des Seychelles, la plongée est possible toute l’année. Cependant, les périodes Mars-Mai et Septembre-Novembre sont idéales car la mer est moins agitée. Avec une eau claire permettant de voir jusqu’à 30 mètres et une eau à 29°C en moyenne, c’est le paradis des plongeurs ! Les plus expérimentés auront peut-être la chance d’apercevoir au large des raies géantes, des requins baleine ou encore, dans un autre style, des épaves sous-marines. Autres activités phares de l’archipel : la randonnée, dont l’incontournable ascension du Morne Seychellois, le point culminant de l’île. Après un bain de soleil à la plage, détendez-vous avec une partie de Golf. Amateur de sensations fortes ? Vous pouvez survoler l’archipel en hélicoptère…

En savoir plus sur l’histoire de l’archipel, sa formation et la culture Seychelloise.

Quand partir aux Seychelles ?

On vous a mis l’eau à la bouche ? Alors avant de vous précipiter sur Internet pour réserver vos billets d’avion, voici quelques conseils sur les meilleures périodes pour profiter pleinement des Seychelles.

Infographie Climat – Partir.com ©

Si vous souhaitez profiter du soleil et limiter les jours de pluie, la saison sèche s’étend de fin Mai à fin Septembre. Mais le climat tropical de l’archipel rend le tourisme aux Seychelles possible toute l’année. Lors de la saison des pluies, les températures plus élevées et le climat humide est compensé par les alizés du sud-est qui apportent du vent. Idéal pour les amoureux de planche à voile !

Partez à la découverte d’autres îles du trapèze des mascareignes !

Sources : 


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *