Un véritable éden tropical​

Au Sud-ouest de l’Océan Indien, dans le trapèze des mascareignes, cette ancienne colonie française est très prisée par les stars et par ceux qui souhaitent célébrer de la plus belle des manières le début de leur nouvelle vie à deux ! En effet, l’île Maurice figure parmi les 10 meilleures destinations pour les voyages de noces. De belles plages de sables blanc, des eaux turquoise, des hôtels luxueux, un personnel aux petits soins, une population chaleureuse, authentique et accueillante… Comment résister à ce petit bout de paradis sur terre ?

Géographie de l’île Maurice

Située à environ 2 000 km de la côte Est d’Afrique, à 900 km de Madagascar et à 226 km de l’île de La Réunion, Maurice est une île présentant des paysages assez accidentés avec quelques montagnes hautes de 500 mètres en moyenne.

La formation de l’île est datée entre 100 000 et 700 000 ans. L’île Maurice couvre aujourd’hui une superficie de 1 865 km2 : elle mesure 65 km de longueur et 45 km de largeur. Le point le plus haut, le Piton de la Rivière Noire s’élève à 828 mètres.

Ses plaines côtières et le plateau central ont depuis longtemps permis la culture de la canne à sucre et du thé qui font la renommée de l’île.

Bien qu’étant d’origine volcanique, l’île ne compte plus de volcan actif. On y trouve cependant des cratères éteints dont le fameux Trou aux Cerfs, qui est devenu au fil des ans une des attractions touristiques incontournables de l’île.

Le climat dans l’hémisphère sud est tropical, avec deux saisons inversées par rapport à l’hémisphère nord. L’été, de novembre à décembre, est chaud et humide (22° C la nuit, 30° C et plus le jour, avec de fortes précipitations et un taux d’humidité de 80%). L’hiver est beaucoup plus apprécié des Mauriciens, de mai à octobre, les températures sont plus basses (17° C la nuit et 24° C le jour), durant cette période, l’île rencontre d‘ailleurs moins de précipitations. L’île Maurice est soumise au régime des alizés, la chaleur y est donc rarement étouffante.

Vous pourrez ainsi profiter des magnifiques plages toute l’année puisque les températures y sont agréables… même en hiver ! ​D’ailleurs, la barrière de corail entourant l’île protège les lagons et les plages, bordés de cocotiers et de filaos. À l’abri du soleil et des prédateurs marins, tout est fait pour que vous profitiez pleinement de ces petits moments de farniente et des diverses activités nautiques que propose le pays insulaire.

Histoire de Maurice (et des Mauriciens)

L’île Maurice est découverte par les Portugais en 1507 puis occupée par les Hollandais de 1598 à 1710. Pendant cette période, ils y introduisent la canne à sucre, le cerf et les singes. En contrepartie, ils exportent le précieux bois d’ébène et abattent le dodo pour le consommer (gros oiseaux, connus jusqu’à aujourd’hui sur l’île, qui était à l’origine facile à capturer). C’est ainsi que l’espèce s’éteint au XVIIe siècle. À l’époque, ils baptisent l’île “Maurice” en hommage à leur prince, Maurice de Nassau.

L’île devient propriété de la Compagnie des Indes en 1715 et annexée par le roi de France en 1767. Il la nomme alors Île de France (“Isle de France”). Grâce à sa position stratégique, cette île prend une importance géopolitique croissante : elle sert de refuge et de point de ravitaillement pour les navires traversant la route des Indes.

De nombreuses batailles navales éclatent puis les Anglais s’emparent de l’île en 1810. Ils resteront au pouvoir pendant plus de 150 ans. Grâce au Traité de Paris, les Anglais laissent alors les colons français garder leur langue, leur religion et leur culture. C’est la raison pour laquelle aujourd’hui, le français est largement parlé par la population et l’anglais reste compréhensible de tous.

La culture de la canne à sucre s’est d’abord développée avec des esclaves africains et malgaches. Mais suite à l’abolition de l’esclavage, en 1835, les colons sont contraints de faire appel à de la main d’œuvre extérieure, notamment en provenance d’Inde. Petit à petit, le gouvernement britannique octroie de plus en plus de liberté à la population indigène pour finalement proclamer l’Indépendance de l’île en 1968.

Maurice accédera au statut de Républicain en 1992 et coupe ainsi toute dépendance avec la Grande-Bretagne.

Le saviez-vous ?​ L’Etat mauricien est composé de : l’île Maurice, l’île de Rodrigues ET de quelques autres petites îles isolées notamment les archipels de Cargados Carajos (Saint-Brandon) et d’Agaléga. 

Découvrez les autres îles du trapèze des mascareignes en détail !

Sources : 

Catégories : Ile Maurice

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *